Dépasser ses croyances

L’indépendance n’existe pas

Nous vivons dans une société qui confond « indépendance » et « autonomie ». C’est bien dommage parce que, bien évidemment que personne n’est indépendant, nous sommes tous inter-dépendants. Et à vouloir à tout prix être « indépendant » nous nous collons une pression terrible sans même s’en apercevoir.

Pourquoi est-ce que je dis que l’indépendance n’existe pas ?

Pour moi le concept d’indépendance est confondu avec celui de l’autonomie.
Être autonome, c’est savoir ce débrouiller, savoir faire un maximum de chose seul, mais savoir aussi demander de l’aide lorsque cela est nécessaire. Parce que bien sûr, il y a plein de chose qu’on ne peut pas faire seul.

Les personnes qui disent qu’ils se sont fait « tout seul », le fameux mythe du self-made (wo)man est archi-faux. Puisque nous avons tous par exemple appris à lire et écrire grâce à l’aide d’un enseignant. Aussi, nous lisons et entendons les opinions de centaines de personnes, ce qui forge notre propre opinion. Vivant en société, nous subissons forcément des influences diverses et variées. Ce qui prouve bien que nous sommes tous inter-dépendants. Les bouddhistes en parleront mieux que moi. Ils parlent même d’inter-être (une recherche sur internet vous renseignera sur ce concept 🙂).
Nous sommes dépendants de la pluie et du soleil, du maraîcher qui fait pousser des légumes, de celui qui les transporte jusqu’au marché… Sans tout cela, nous serions morts de faim depuis longtemps…

Pourquoi ai-je à coeur de te passer ce message ?

Dans le passé, je pensais aussi que j’étais « indépendante ». Ce n’était qu’une illusion, j’étais autonome certes, mais pas indépendante. Et cette illusion nous colle énormément de pression, car souvent, pour sembler indépendant, nous n’osons pas montrer nos faiblesses. Ce qui fait que nous avons du mal à demander de l’aide de peur de gêner l’autre ou de passer pour une victime.

Alors qu’il est très simple de demander de l’aide sans se victimiser. Il suffit d’être très précis dans sa demande. Avant de demander de l’aide, identifie ce que tu peux faire seul et où exactement tu as besoin d’aide. Puis va demander de l’aide en expliquant bien en quoi tu as besoin d’aide, quand, comment, combien de temps… Cela rassurera aussi la personne à qui tu demandes de l’aide, car il verra bien que tu as réfléchis avant de demander et que tu ne lui demandes pas de tout faire à ta place. Ainsi, il n’est pas un Sauveur et tu n’es pas une Victime 😉

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Leurs meilleures astuces pour dépasser un blocage

Entraine-toi à demander de l’aide

Arrête de faire des suppositions :

  • Il n’aura pas le temps
  • Il ne saura pas m’aider
  • Je vais le déranger…

Les gens, de façon générale, aiment aider et contribuer au bien-être des autres. Donc si tu leur demande de l’aide (et non pas d’être sauver), cela ne les dérangera pas. Et puis s’ils ne peuvent pas t’aider pour X ou Y raison, ils sauront bien te le dire : j’ai pas le temps, peut-on voir cela tel jour ? Je n’ai pas les compétences, peut-être demande à untel…

Vraiment, n’hésite pas à déranger tes amis, tes voisins, ta famille pour demander de l’aide. Et demander de l’aide n’est absolument pas incompatible avec le fait d’être autonome, le tout étant toujours d’être précis dans sa demande.

En conclusion : Arrête de te coller la pression avec l’illusion de l’indépendance, sois autonome et ça sera déjà beaucoup !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Recevez votre cadeau ! Le guide "Je m'épanouis dans mes relations"