Booster sa confiance

Réduisez votre sentiment d’imposture

Vous vous sentez indigne des compliments ou promotions que vous recevez ? Vous craignez le jour où le monde entier réalisera que vous n’êtes pas à la hauteur ? Vous traversez sans doute une période de manque d’estime de vous connu sous le nom de « sentiment d’imposture ».

J’ai observé ce sentiment en moi ces dernière semaines. Cela freinait mon élan dans mes projets de blogging mais aussi coupait mon enthousiasme à travailler pour mes clients. Je me suis donc renseignée pour mieux comprendre ce phénomène et trouver des solutions pour le réduire considérablement. Voici le résultat de mes recherches 🙂

Caractéristiques du sentiment d’imposture

Au l’origine appelé « syndrome de l’imposteur », aujourd’hui, nous parlons plutôt de « sentiment d’imposture » ou « d’illégitimité », car le terme « syndrome » impliquait une pathologie alors qu’il s’agit en réalité d’un mal-être plus ou moins temporaire et intense que chacun rencontre à un moment ou l’autre de sa vie.

Ce sentiment est assez facile à repérer, c’est une forme de manque d’estime de soi qui ressort essentiellement dans un contexte professionnel/scolaire ou lorsque nous sommes invités à fréquenter des cercles différents de nos habitudes. Il s’agit de cette tendance à construire tout un système de croyances erronées pour nous dévaloriser, par exemple :

  • rejeter les compliments, éloges sur notre travail (les personnes qui les font se trompent),
  • croire que notre supérieur hiérarchique nous a attribué une promotion par erreur,
  • croire que nous n’avons pas les compétences et qualités nécessaires à accomplir une mission,
  • si nous réussissons, nous pensons que c’était un coup de chance ou grâce à l’intervention d’un tiers,
  • si nous échouons, nous pensons que c’est entièrement de notre faute, que nous sommes nul.

Cette forme courante de dévalorisation excessive protège un système de croyance (« je ne suis pas à la hauteur ») au prix d’un tas d’effets pervers :

  • Stress, sentiment de honte ou anxiété qui gâchent votre plaisir au travail.
  • Difficulté à demander de l’aide : le risque de découverte de votre supposée incompétence est trop grand.
  • Sentiment d’infériorité, difficulté à reconnaître sa propre valeur et crainte du regard de l’autre.
  • Difficulté à accueillir les retours positifs et croire qu’ils sont erronés.
  • Attribuer nos résultats positifs à des circonstances extérieures (la chance, les autres, etc.)
  • Attribuer nos résultats négatifs à notre incompétence (je suis nulle).

Le sentiment d’imposture se traduit par deux types de stratégies destinées à cacher ce qui est perçu comme la vérité et qui renforcent le comportement :

  • En faire des tonnes jusqu’à s’épuiser pour compenser notre prétendu manque de compétences
  • En faire un peu moins, une superbe stratégie afin de justifier un éventuel échec. Et si nous réussissons quand même, ce sera grâce à la chance.

Si vous comprenez bien l’anglais, vous pouvez faire le test ici pour déterminer à quel point vous êtes sujet au sentiment d’imposture.

Comment atténuer ce sentiment ?

Reconnaître nos qualités et s’appuyer sur elles

Ici, il s’agit de découvrir les caractéristiques positives de notre personnalité, sur lesquelles nous pouvons nous appuyer.

Voici 7 questions pour identifier nos qualités, afin d’en prendre bien conscience et les garder en tête pour les exploiter dans tout ce que nous entreprendrons :

  1. Que faites-vous bien, facilement et sans y penser ? Pensez à ce que vous réussissez, y compris les petites choses du quotidien, professionnel ou non. Nos qualités s’expriment dans tous les domaines de notre vie.
  2. Qu’est-ce que ça vous dit sur vous-même ? Utilisez des adjectifs, voici une liste de 157 qualités humaines pour vous aider à définir les vôtres.
  3. En quoi ces qualités font de vous une personne unique ?
  4. En quoi vous sont-elles utiles ? Faites attention à ne pas vouloir coller aux canons du moment, restez authentique et fidèle à vous-même.
  5. Parmi ces qualités, quelles sont celles qui sont un vrai plaisir ?
  6. Dans quelles autres situations pourraient-elles vous être utiles ?
  7. Comment pouvez-vous les exploiter davantage ?

Maintenant que vous tenez la liste claire de vos qualités, utilisez-les consciemment dans les semaines qui viennent (ensuite cela deviendra une habitude). Exploitez en particulier celles que vous aimez et qui vous font agir avec entrain. Essayez aussi d’observer dans quelles situations elles s’expriment et comment. Elles deviendront alors plus familières et évidentes et donc plus faciles à s’approprier et à faire valoir 😉

Eviter les comparaisons

Se comparer aux autres est presque toujours une mauvaise idée, car cela est rarement source d’émulation ou de challenge. Le plus souvent cela va avoir un impact négatif sur notre estime / confiance en nous et parfois dans notre relation aux autres. « Se comparer, c’est le début de l’enfer » me disait mon thérapeute, je savais qu’il avait raison 😉

En se comparant aux autres, étant absorbés par nos manques, nous n’avons pas une vision complète des efforts que nos amis ont du fournir pour obtenir ce que nous leur envions. Nous avons tendance à idéaliser leur situation sans voir la « big picture », étant persuadés qu’ils sont mieux lotis que nous. Leurs situations ou qualités, ne sont ni meilleures ou pires que les nôtres, elles sont simplement différentes 🙂

Se parler gentiment à soi-même

Je suis sure que comme moi, vous êtes victime de votre petite voix intérieure qui vous assène des jugements terribles et sans appel. Dès que cette voix retentit, l’estime de soi se débine vite fait bien fait. Alors cessons de nous injurier ou déprécier quand nous ne nous estimons pas à la hauteur de nos propres attentes. Puis recherchons des discours plus objectifs, plus justes et moins destructeurs. Oserions-nous tenir de tels discours à vos amis ? Sure que non. Alors parlons-nous comme à un proche, avec objectivité et bienveillance.

 

À vous… Vivez-vous parfois un sentiment d’imposture ? Dans quel contexte ? Que faites-vous pour diminuer ce sentiment désagréable ? Partagez en commentaire.

Vous aimerez peut-être…

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Recevez gratuitement 20 clés concrètes pour DÉPASSER vos peurs et AVANCER sur vos projets