calmez vos pensées
Booster sa confiance Dompter ses peurs

3 astuces simples pour calmer vos pensées

Comme moi, vous avez  parfois le cerveau qui surchauffe… C’est la tempête dans votre tête, avec des idées qui tournent encore et encore, sans que vous ne soyez capable de les arrêter. Vous avez « le ciboulot qui ciboulotte » 😉 et cela a des effets néfastes : sommeil agité, difficulté de concentration sur les sujets qui comptent pour vous, moins d’efficacité, fatigue mentale et physique…
Voici trois astuces qui ont prouvé leur efficacité (pas seulement pour moi :-)) afin de calmer vos pensées et réduire votre charge mentale.

1/ Noter sur une liste ce qu’on ne peut pas faire immédiatement

Ce conseil peut sembler « bête » ou « évident », mais tout le monde ne le fait pas alors que c’est une habitude très utile. Lorsque j’ai une idée, ou quand je me dis que je dois faire quelque chose, afin d’éviter d’y penser encore et encore, pour me libérer l’esprit, je note l’idée sur une liste. J’ai une confiance totale en ma to-do liste, je sais que je retrouverai mon idée dès que j’aurais du temps à y consacrer. Je la note puis je cesse immédiatement d’y penser, jusqu’à ce que j’ai du temps libre, alors je consulte ma liste pour faire ce qui est noté dessus.

Il ne s’agit pas de ces to-do listes où on se sent obligé d’avoir tout barré le soir avant de se coucher, sous peine de culpabiliser ou de ne pas fermer l’oeil de la nuit. Non, il s’agit d’une liste de choses à faire, un jour. Et parfois, il arrive que certaines choses notées depuis des semaines, se retrouvent barrées car ce n’est finalement plus du tout d’actualité.
Il s’agit vraiment d’une liste pour se libérer l’esprit et non pour se créer de nouvelles obligations ou du stress supplémentaire.

2/ Méditer

Prendre un temps pour accueillir ce qui est là, tout simplement, sans jugement, ni reproche envers soi-même. S’accorder une ou plusieurs pauses dans la journée pour se donner un peu de douceur. Voilà ce que j’entends pas « méditer ». Choisissez le format en fonction de votre rythme de vie.

Pour ma part, je m’assois dix minutes le matin avant d’aller prendre mon petit-déjeuner. Cela fait partie de ma routine du matin, un sujet que j’ai abordé ici, il y a quelques jours. Aussi je fais des micro pauses le reste de la journée, j’essaie de rester à l’écoute de mon corps et de mes émotions. Lorsque je ressens une tension, je reviens en moi, le temps de quelques respirations, avant d’agir (plutôt que de réagir immédiatement).

Il existe toute sorte de pratique, choisissez celle qui vous correspond le mieux. Après vous être « vidé » la tête en écrivant vos trois pages, la méditation vous permettra de retrouver le calme intérieur que ce soit émotionnellement ou intellectuellement.

3/ Écrire trois pages tous les matins en se levant

Ce conseil est extrait du livre de Julia Cameron « Libérer votre créativité » (acheter ici), peut-être en avez-vous entendu parlé.
C’est un exercice qui a clarifié mes pensées immédiatement et qui fonctionne pour des milliers de personnes.

En quoi cela consiste ? Il s’agit simplement de trois pages d’écriture manuscrite dans lesquelles on donne libre court à ses pensées. Il n’y a pas de façon incorrecte de faire ces trois pages. Ce n’est ni de l’art, ni de l’Écriture avec un grand E. Tant pis s’il y a des fautes. Elles ne doivent être lues par personne sauf vous, et encore pas avant 8 semaines. Vous n’êtes pas obligée de les relire si vous n’en avez pas envie.
Si certains matins, vos pages sont pleines de négativité, de colère, d’apitoiement sur vous-même, ou encore vous paraissent bêtes ou infantiles. Très bien !

Leur fonction principale est de nous « laver » / « vider » le cerveau en couchant tout ce qui nous passe par la tête sur le papier. Toutes ces choses que vous notez le matin, à propos de tout et n’importe quoi, s’érigent entre vous et votre liberté d’esprit. Elles vous empêchent de voir clair sur les sujets et projets qui vous importent vraiment. Elles tourbillonnent dans votre inconscient et vous gâchent vos journées. Les coucher sur le papier vous libérera.

Trois pages de tout ce qui vous passe par la tête, c’est tout ce qu’il y a à faire. Ecrivez n’importe quoi jusqu’à avoir trois pages. Si vous ne savez pas quoi écrire, écrivez « je ne sais pas quoi écrire » jusqu’à que quelque chose vous vienne (ou pas) et jusqu’à noircir trois pages 🙂

Intégrez cette exercice à votre routine matinale. Essayez, vous serez bluffez de voir à quel point cela calmera vos pensées. Ces trois pages vous emmèneront au delà de vos peurs, de votre négativisme et de vos humeurs. Et surtout au delà de votre Censeur, hors d’atteinte de ses opinions négatives à propos de vous-même. Vous trouverez alors votre centre serein, un lieu où vous pouvez à nouveau entendre votre petite voix calme 😉

Partagez en commentaire ce que vous avez ressenti après avoir fait ces exercices ? Ou encore vos propres astuces pour calmer vos pensées ?

Vous aimerez peut-être…

A commentaire

  • Répondre
    Van Coppenolle Cécile
    8 mars 2018 à 15 h 02 min

    Bonjour
    Un article tout pour moi!
    Je vais déjà appliquer la to do list. Et tenter la méditation.
    Ce qui sera déjà bien.
    Merci Nathalie!

Laisser un commentaire

Recevez gratuitement 20 clés concrètes pour DÉPASSER vos peurs et AVANCER sur vos projets