changer sa vie
Dompter ses peurs

Si tu n’aimes pas ta vie, change-la !

Je me rappellerai toujours, très précisément du moment où, pour la première fois, j’ai décidé de changer ma vie.

J’avais 13 ans, c’était quelques semaines après avoir enterré mon père. J’étais à la fenêtre à regarder le quartier dans lequel je grandissais. Je n’aimais pas vivre là. Je me suis dit : « Ma vie c’est vraiment de la merde. Y’a pas moyen que je vive ici toute ma vie. Faut que je me sorte de là, sinon je me foutrai en l’air. ».

Ma première idée a été d’aller voir ma mère pour lui demander de déménager (en lui montrant les annonces que j’avais sélectionnées dans le journal, j’étais au taquet). Elle a dit non. J’ai insisté. Elle m’a engueulée en répétant NON. Tu n’imagine pas à quel point j’étais dégoutée, je me sentais coincée. J’avais beau réfléchir, je ne pouvais rien faire. Je n’avais pas d’autre choix que d’attendre d’avoir 18 ans pour partir vivre ailleurs, seule.

Ces 5 loooongues années m’ont appris la patience et la détermination. Mon plan était de réussir le lycée du mieux que je pouvais pour partir étudier ailleurs qu’à Metz. Ce que j’ai fait.

Après mes études, j’ai trouvé mon premier emploi à Paris. J’ai pris le poste alors que je ne savais pas où j’allais me loger et que je ne connaissais absolument personne. Tu vois l’émission « J’irais dormir chez vous » ? Je faisais ça en 1999 mais sans caméra 😂Je ne réfléchissais pas. Je fonçais poussée par l’urgence de me mettre en sécurité. Dans ce contexte c’était facile d’agir, je n’avais rien à perdre.

Huit ans plus tard, j’avais un CDI et acheté un appartement. Ça n’allait plus du tout avec mon employeur, depuis 2 ans déjà. Mais tout un tas de mauvaises raisons me faisaient rester. J’avais peur de perdre : les avantages, des collègues sympas, la sécurité de l’emploi… J’avais peur de quitter ce « confort » pas confortable du tout. Là ça a été dur de changer, j’ai frôlé la dépression. J’ai finit par démissionner, sans avoir d’autre job, parce que j’avais reçu 15 000 €. Cet argent m’avait rassurée pour sauter le pas. Je pensais prendre un autre CDI, finalement je me suis mise à mon compte, sans avoir à toucher aux 15 000 €. Je laissais les circonstances extérieures déterminer mon sentiment de sécurité intérieure.

J’ai changé de vie plusieurs fois. Ça n’a pas toujours été facile et fluide. Ma voie intérieure me criait de changer de ville, de job, de style de vie… Mais souvent j’avais peur et je ne l’écoutais pas. Combien de fois je me suis surprise à penser : « Qu’est-ce que je fous là ? », assise devant mon écran. Je me faisais tellement chier.

Après de nombreuses péripéties, j’ai réussi à faire ces changements, parce que j’avais réussi à créer de nouvelles conditions qui me rassuraient suffisamment pour sauter le pas. Mais franchement, ça a été long et stressant. Je dormais mal, je m’épuisais !

Je ne connaissais pas le développement personnel. Je ne savais pas à quel point me faire accompagner m’aurait facilité la tâche, fait gagner un temps précieux et épargné bien des doutes et souffrances. Aujourd’hui, je sais me sentir en sécurité, peu importe ce qui se passe à l’extérieur. Et c’est précisément ce que je peux te transmettre.

Si toi aussi, tu te fais chier dans ta vie et tu souhaites que ça change, je peux t’aider à retrouver ta sécurité intérieure en te connectant à ton Moi profond et à tes rêves. Tu te libéreras de tes peurs et pensées limitantes et retrouveras une énergie de dingue pour avancer vers ta vie de rêve. Inscris-toi au week-end immersif « Reconnect & Boost » que j’organise en Normandie très prochainement.

Infos et inscription 👉 https://nathalievalentin.systeme.io/reconnect-boost

Si tu préfères travailler en individuel, suis plutôt ce lien 🙂 https://nathalievalentin.systeme.io/deviens-qui-tu-es

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply