Dompter ses peurs Nourrir ses besoins

Cessez la procrastination cachée, avancez sur vos projets

La procrastination cachée (ou active), c’est quand on est actif mais pas productif. Nous faisons mille choses, chaque jour, tout, sauf avancer sur les projets qui nous tiennent à coeur. C’est un peu une forme de sabotage plus ou moins conscient. Voici quelques conseils pour dépasser ce phénomène.

1) Comprendre pourquoi nous agissons ainsi

Peut-être que nous sommes en train de mûrir une idée, un projet.
A ce moment, mieux vaut prendre le taureau par les cornes et se poser avec de quoi écrire et noter :

    • les idées qui nous viennent
    • les valeurs que nous souhaitons servir via ce projet
    • définir un plan d’action
    • etc.

Si votre projet avec son plan d’action sont définis et que vous n’avancez toujours pas, c’est que quelque chose d’autre vous bloque. Travaillez sur vous pour trouver de quoi il s’agit exactement. Posez-vous les « bonnes » questions, en essayant d’être honnête avec vous-même, demandez-vous :
– De quoi ai-je peur exactement ?
– Qu’est-ce que je gagne si je n’avance pas sur mon projet ? (pour tenter de démasquer une éventuelle résistance au changement)
Vous pouvez regarder cette précédente vidéo dans laquelle je réponds à la question : « Que faire quand on a peur ?« .

2) Organisez-vous pour avancer sur vos projets

Maintenant que vous avez défini ce qui vous bloquait et que vous avancez à petits pas vers vos objectifs. Voici 3 techniques pour réaliser concrètement et sereinement vos plans.

  1. Utiliser la méthode Getting Things Done (GTD)
    L’un des principes de GTD est de traiter les « grosses pierres » en priorité. Qu’est-ce que c’est ? Le temps que dure une journée est comparé à un bocal. Si nous souhaitons remplir le bocal le plus efficacement possible, nous y plaçons en premier les grosses pierres, puis les plus petites et enfin le sable. Les grosses pierres sont les étapes importantes pour faire avancer nos projets. Les petites pierres et le sable sont des choses beaucoup moins importantes ou qui concernent la logistique de la vie quotidienne.
  2. « Eat the frog »
    Accomplir ce qui nous est le plus inconfortable en premier, puis faire le reste. Après avoir accompli cela :
    1) Nous somme satisfait ou fier de l’avoir fait. Ce sentiment positif va nous booster pour les heures à venir.
    2) Nous avons l’esprit libre pour le reste de la journée sans avoir à se rappeler 10 fois que l’on doit traiter cette tâche qui nous ennuie ou nous fait peur. C’est une économie d’énergie importante que nous pourrons consacrer à d’autres activités.
  3. Prendre du temps pour soi
    Je sais que ce n’est pas facile lorsque nous avons des enfants… Malgré tout, organisez-vous pour avoir du temps rien que pour vous, que ce soit quotidien ou hebdomadaire. Ce temps vous servira :
    1) À vous recentrer
    2) À prendre un temps de réflexion pour répondre aux questions importantes pour vous et qui vous aideront à avancer sur vos projets.
    3) Accomplir certaines tâches pour avancer concrètement sur vos projets (on en revient aux points 1 & 2)Si vous êtes amené à passer moins de temps avec vos proches. Afin de nourrir vos besoins, de contribuer aux leurs, et éviter toutes frustrations, compensez la QUANTITÉ de temps partagé par la QUALITÉ. Ainsi vous serez heureux car vos besoins seront toujours nourris mais différemment. Et en plus comme vous avancez sur les projets qui vous tiennent à coeur, vous êtes plus épanoui et vous partagez cela avec votre entourage. Le bonheur se multiplie lorsqu’on le partage ! 😉

Donc allez-y ! Grandissez et avancez sur vos projets ! 😉

Vous aimerez peut-être…

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire

    Recevez gratuitement 20 clés concrètes pour DÉPASSER vos peurs et AVANCER sur vos projets