Modestie versus Humilité
Booster sa confiance

Si tu veux t’aimer, laisse tomber la modestie !!!

Si l’on en croit le dictionnaire des synonymes, « Humilité » serait un synonyme de « Modestie ». En réalité, il n’en est rien et voici pourquoi j’ai banni le mot « Modestie » de mon vocabulaire…

Qu’est-ce que j’entends dans « modestie » ?

Le mot « modestie » a la même racine latine que « modérer ». Pour moi, être modeste, c’est être soi-même, mais de façon modérée. C’est comme si tu avais le droit d’être toi-même, mais pas trop non plus. Faudrait pas que ta tête dépasse du troupeau. Tu peux briller, mais un peu seulement.
Pour moi, la modestie nous invite à être autre chose que ce que nous sommes vraiment. Cela revient à nous dire que lorsque nous sommes totalement nous-même, nous ne sommes pas aimable. Il vaut mieux être « modeste » si l’on souhaite être accepté par un groupe de personne. La modestie est une façon de se montrer aux autres, tels que nous ne sommes pas, mais tels que nous pensons qu’ils aimeraient que nous soyons (je sais pas si tu me suis là 🤣)
Voilà ce que j’entends lorsqu’on me parle de modestie… Et je n’aime pas du tout ce mot, parce que je m’entraine chaque jour à me montrer au monde telle que je suis vraiment, sans modestie aucune, mais avec le plus d’humilité possible 😇

Modestie versus Humilité

Mais alors qu’est-ce que l’humilité ?

La racine latine d’Humilité c’est Humus : la terre ; c’est de la même racine que « Humain ». L’humilité nous invite à nous connaitre profondément sans se sur-estimer et tomber dans l’orgueil ; mais sans se sous-estimer non plus et tomber dans la dévalorisation. C’est avoir une vision et une opinion juste et vraie de soi. 

D’ailleurs sur Wikipédia, il est écrit — je ne sais pas qui a écrit cela, mais comme quoi, il y a des choses très intéressantes écrites sur ce site 🙂

L’humilité n’est pas forcément liée à la manière dont un individu se montre aux autres, ainsi la modestie n’est pas une forme d’humilité mais plutôt une « démonstration » d’humilité que peut tout à fait réaliser une personne dépourvue d’humilité.
De même, la fierté n’est pas incompatible avec l’humilité, un individu peut être fier de lui pour ce qu’il a réalisé, justement parce qu’il possède assez d’humilité pour prendre conscience qu’il a fait beaucoup pour ce qu’il est. Par opposition, c’est souvent par manque d’humilité qu’un individu se dévalorise, en sous-estimant ses propres capacités et donc en considérant ses réalisations comme médiocres.

Inconnu sur Wikipedia 😉

Bref !

Tout ça pour dire, si tu veux un jour réussir à vraiment t’aimer, laisse tomber la modestie ! Essaie plutôt l’humilité qui invite à se connaître vraiment, et à mon avis qui invite aussi à s’accepter inconditionnellement. La fameuse « acceptation inconditionnelle » dont on rêve tous : aimer et s’autoriser nos bons côtés, comme les « mauvais ». 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   5 clés pour développer la confiance en soi

PS : Je dois cet article à Danielle Pujol qui m’a formée au métier de Coach. Cette opinion est (à peu près) la sienne au départ, puis j’y ai réfléchis, je l’ai mûrie et la revoici 😉

PPS : Avec cet article, je passe au tutoiement. J’espère que cela ne te gênera pas…

You Might Also Like...

1 Comment

  • Reply
    Jung
    9 octobre 2019 at 18 h 08 min

    Superbe article.
    Merci pour ces précieux conseils qui parlent à beaucoup de monde.

Leave a Reply

Recevez votre cadeau ! Le guide "Je m'épanouis dans mes relations"