non desiré = mal aimé ?
Enfant non désiré Libérer ses émotions

Non désiré ≠ mal aimé. Comment faire la différence ?

Je voudrais revenir sur un « détail » qui n’en est pas un. J’entends souvent cet amalgame. Comme cela m’énArve (oui, avec A comme au Québec), je voudrais re-préciser les choses pour que ça soit bien clair pour tout le monde 😉

Souvent, j’entends « enfant non désiré » = « pas aimé de ses parents ». Alors que ce sont 2 sujets totalement différents, il n’y a aucun lien entre les deux. L’un n’empêche pas l’autre, PAS DU TOUT ! J’insiste sur ce point aujourd’hui, parce que c’est LE détail qui passe au dessus de la tête de beaucoup de personnes.

Nous sommes un enfant non désiré, si l’un ou les deux parents :

  • Ne voulait pas du tout avoir d’enfant, ou
  • Voulait un enfant, mais plus tard, et/ou
  • Désirait un enfant, mais de l’autre sexe.

Deux conséquences possibles si on fait l’amalgame 

Il y en a d’autres, mais ces deux-là m’intéressent le plus :

  1. Si tu es un enfant non désiré et que tu souhaites en parler à tes parents. Prépare-toi, ils vont te dire : « Mais si, je t’ai aimé ! Pourquoi dis-tu que tu n’as pas été désiré ? ».
    Mon conseil : Si tu abordes le sujet, soulignes bien le fait que tu as été aimé (enfin si c’est vraiment le cas) et reviens sur les faits concrets cités plus haut. Ça calmera leur colère et ils se sentiront pris en compte.
  2. Avoir été aimé par ses parents, c’est l’excuse pour dire : « Je n’ai pas été désiré·e, mais mes parents m’ont aimé·e et se sont bien occupé de moi, alors je n’ai aucun problème. » À côté de ça, tu rencontres des difficultés dans tes relations personnelles, mais tu ne sais pas pourquoi… 😬😒 C’est la bonne excuse pour continuer la politique de l’autruche. Je ne critique pas, chacun fait du mieux qu’il peut. Je trouve ça simplement dommage de perdre encore du temps, alors que tu viens de découvrir l’une des grandes raisons de tes problèmes.
    Mon conseil : Accepte ce qui est (je sais que ce n’est pas facile). C’est comme ça, il n’y a de faute à rejeter sur personne !
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment sortir du schéma de l'enfant non désiré ?

Comment faire la différence entre « non désiré·e » et « mal aimé·e » ?

Voici des éléments de réponse qui t’aideront à faire le tri…
👉 Être un enfant non désiré·e, c’est factuel. Peut-être as-tu connaissance des faits cités plus haut. Si l’un de ces faits est exact, tu es un enfant non désiré. Ce qui n’empêche en rien d’avoir été aimé de ses parents.
👉 Juger si tu as été mal aimé·e dans ton enfance est plus difficile à faire. Mieux vaut se fier à ton ressenti. Ce qui brouille les pistes, c’est que souvent, nous avons été aimés de nos parents, mais pas comme nous l’aurions souhaité.

Ici, ce que tu peux faire, c’est :

  1. Te référer aux 5 langages de l’amour. Puis rappelle-toi, dans ton enfance, ce que faisaient tes parents pour te montrer leur amour. Et voir, toi, comment tu aurais préféré recevoir leur amour.
    Spoiler alert : si tu te sens mal aimé·e, il y a de fortes chances que vos langages soient différents 😕
  2. Il n’est pas trop tard pour en discuter avec tes parents. Leur expliquer les 5 langages ; leur dire ce que tu préfères et voir avec eux s’ils seraient d’accord de parfois utiliser tes langages préférés, parfois les leurs…
  3. Et pour ce qui est du passé… Envisage de commencer à travail de deuil du « parent idéal ». Mais ça, c’est un autre sujet, que je développerai bientôt (je sais c’est frustrant 😁)

Si tu souhaites aller plus loin et te libérer des blessures de l’enfant non désiré·e. Si tu sens que tu dois t’affirmer et enfin prendre ta place, contacte-moi pour qu’on en discute et voir si je suis la bonne personne pour t’accompagner sur ce chemin 🙂

J’ai aussi créé un groupe privé Facebook (gratuit) pour échanger, trouver du soutien, de l’écoute et des exercices/pratiques pour guérir concrètement les blessures d’enfant non désiré. Clique ici pour nous rejoindre 🙂

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply